Pas seulement des fougères. Ces plantes attirent les tiques comme un aimant. Mieux vaut les sortir de votre jardin

Votre jardin est-il sécuritaire pour vous et vos proches ? Les tiques ne sont pas seulement des habitants innocents de nos coins verts, elles sont également porteuses de maladies dangereuses, comme la maladie de Lyme ou l’encéphalite à tiques. Découvrez quelles plantes attirent ces créatures dangereuses comme un aimant et comment vous pouvez transformer votre jardin pour devenir un refuge sûr, à l’abri des menaces. Agissez dès aujourd’hui pour protéger votre santé et celle de vos proches.

Le printemps et l’été sont les périodes où nous aimons passer du temps dans le jardin et profiter de la proximité de la nature. Malheureusement, ce sont aussi les mois où l’activité des tiques est la plus élevée. Ces arachnides petits mais dangereux peuvent transmettre des maladies telles que la maladie de Lyme ou l’encéphalite à tiques, qui constituent une menace sérieuse pour notre santé. Pour minimiser les risques de leur présence dans notre environnement immédiat, il convient de savoir lesquels les plantes attirent le plus les tiques et comment les remplacer ou les retirer de notre jardin.

Plantes qui attirent les tiques au jardin

Dans nos jardins, souvent sans nous en rendre compte, nous cultivons des plantes qui peuvent attirer les tiques – des arachnides petits mais extrêmement agiles et dangereux. Les tiques perturbent non seulement la tranquillité de notre sanctuaire vert, mais sont également porteuses potentielles de maladies dangereuses, comme la maladie de Lyme ou l’encéphalite à tiques.

Pour minimiser les risques de leur présence, il est utile de savoir quels éléments de notre végétation peuvent agir comme un aimant pour ces invités indésirables. Comprendre quelles plantes attirent les tiques nous permettra de façonner consciemment l’espace qui nous entoure afin qu’il soit non seulement esthétique, mais surtout sûr pour nous et nos proches.

  1. Pervenche – bien qu’il s’agisse d’un couvre-sol et souvent utilisé pour les endroits ombragés, sa structure dense peut également attirer les tiques.
  2. Bouleaux – ces arbres, surtout lorsqu’ils sont plantés en groupe, peuvent créer de l’ombre et un environnement humide attractif pour les tiques.
  3. Lilas noir – ses branches denses constituent un abri idéal pour les tiques.
  4. Chênes – comme les bouleaux, les chênes peuvent attirer les tiques en raison de leur couronne dense, qui crée des conditions idéales d’humidité et d’abri.
  5. Buissons denses – tout buisson dense et négligé peut devenir un foyer pour les tiques.
  6. Conifères – en particulier les espèces qui forment des fourrés denses, comme les épicéas ou les sapins, peuvent fournir un abri aux tiques, notamment dans les parties basses, proches du sol.
  7. Mûres – les touffes de mûres sauvages et denses peuvent abriter les tiques.
  8. Noisette – sa densité et sa tendance à croître à l’ombre en font un bon endroit pour les tiques.
  9. Fougères – bien que belles et faciles à cultiver, elles créent des conditions idéales pour les tiques grâce à leur densité et leur préférence pour les endroits humides et ombragés.
  10. Hautes herbes – ils peuvent sembler sûrs, mais près du sol, ils créent un abri humide pour les tiques.

Des plantes qui repoussent les tiques du jardin

Au lieu de plantes qui attirent les tiques, il vaut la peine de planter des plantes qui ont un effet répulsif. Ces plantes comprennent, entre autres, l’herbe à chat, la lavande, le romarin, le thym, l’ail, le myrte, la menthe, les géraniums, les soucis, l’absinthe, la tanaisie commune et le pyrèthre. En plantant ces plantes dans le jardin ou dans des parterres de fleurs, nous pouvons réduire considérablement le risque d’invités indésirables.

N’oublions pas non plus de tailler régulièrement les plantes et de garder le jardin bien rangé, ce qui peut également contribuer à réduire la population de tiques.

Une gestion appropriée de la végétation dans votre jardin peut affecter considérablement votre sécurité et celle de vos proches. Tailler régulièrement, éliminer les plantes négligées et planter celles qui repoussent naturellement les tiques sont des étapes clés vers un jardin exempt de ces dangereux arachnides.

Photo de titre : olyasolodenko, RistoH / AdobeStock